Le Bien

Consommer mieux pour vivre mieux

consommer-responsable
views
344

Les amis,

Croyez-moi, j’aurais aimé vous écrire bien avant. Mais, le temps file. Il faut dire que mon activité me fait écrire plus souvent pour les autres que pour moi-même. Vous connaissez l’expression : « ce sont les cordonniers qui sont toujours les plus mal chaussés »… elle me va à ravir. Pourtant, aujourd’hui, je prends le temps de vous écrire sur un sujet qui ronronne en moi depuis des lustres : comment consommer mieux ?

Ce blog a 2 ans

La création de ce blog date d’il y a un peu plus de 2 ans. Une création qui rimait à l’époque avec une grande prise de conscience après avoir lu et vu des choses qui ont suscité de réels chocs en moi. Le début de ce blog, fin 2016, a aussi précédé de plusieurs mois la fin de mon salariat dans le monde du textile et de la grande consommation.

Galvaudée par l’envie de remettre du sens sur mon chemin, j’ai toujours voulu mettre en lumière le Bien, le Bon et le Beau pour faire la nique au négatif qui nous entoure et qui prend bien trop de place. Sur ce blog comme sur mon compte Instagram ,  c’est une vision humaniste, holistique et profondément épicurienne qui aiguise mon oeil et mes mots. La photographie et l’écriture sont les outils les plus puissants pour exprimer sa palette de valeurs et de sensations. Pour ce qui est de l’holistique, on y reviendra très bientôt…

Consommer mieux pour devenir consomm’acteur

A propos du reste, l’humanisme et l’épicurisme, ne peuvent s’inscrire que dans une démarche globale. Depuis cette prise de conscience, il m’est de plus en plus difficile de jouir de certains plaisirs sans penser aux conséquences, sans penser que je fais partie d’une grande partie de dominos et qu’en faire tomber un seul entraine une irrémédiable chaine de conséquences. La notion de Tout est une des grandes forces de l’holisme qui s’inscrit si bien dans la pensée humaniste.

Je vous parle de cela car cette démarche prend du temps et qu’elle ne peut être que personnelle. Aujourd’hui, je prends nettement plus de plaisir à dépenser mes quelques deniers pour un menu entrée/plat/dessert chez un étoilé qu’en achetant un nouveau top chaque semaine chez Zara pour écumer les soirées parisiennes.

Pour autant, il me semble important de la partager sans la teinter d’aucune couleur d’un quelconque extrémisme. Preuve en est que les excès n’ont jamais rien apporté de positif et dénotent, pour ma part, un grand manque de progressisme.

Et concrètement, il se passe quoi ?

Je me poserai jamais ni en juge ni en inquisiteur. Le curseur doit être mis là où chacun le souhaite et le peut. En revanche, de mon côté, je continuerai le chemin sur ce blog et sur Instagram pour que les prises de consciences ne soient pas qu’individuelles et se propagent plus rapidement. A ma petite échelle, pour vous qui me lisez ici et là.

Depuis quelques temps, je réfléchis à la meilleure façon de mettre en avant ceux qui se battent au quotidien pour nous donner la possibilité de passer de consommateur averti à consomm’acteur.  

Sur Instagram, vous avez découvert il y a peu une catégorie « consomm’acteur » qui vous présente des acteurs impactants et moteurs pour cette nouvelle ère de l’homo-responsabilis.

Je pense aussi à un annuaire ou une plateforme complémentaire qui verra le jour sur ce blog pour qu’au moins ceux qui n’ont pas le temps de s’informer par eux-mêmes puissent savoir et faire le choix de consommer mieux. Des alternatives seront présentées en termes de food, mode, décoration et toutes autres sortes de produits et services qui vous font ouvrir votre porte-monnaie au quotidien. Tout le monde doit savoir et avoir le choix de consommer mieux.

Et puis, aux grands maux les grands remèdes, j’espère aussi vous dévoiler très bientôt un projet de grande envergure tant au niveau professionnel que personnel. Je suis certaine que vous commencez à en deviner les grands contours et, depuis des mois, je trépigne d’impatience d’en dire plus. A suivre.