Le Beau

Weekend au ski

nuages-haute-montagne

montagnes-enneigees-au-soleil

 

Je rentre d’un long weekend au ski, plus exactement à Valloire Galibier, durant lequel je n’ai pas pu m’empêcher de partir seule en forêt explorer cet infini.

Et aussi m’abreuver égoïstement de la lumière infinie qui nous a accompagnés tout au long du séjour. C’est fou comme le temps est changeant dans ces terres parfois hostiles aux citadins convertis. En fait vous n’avez pas le temps de vous retourner et de chercher votre appareil sous des couches sans fin de vêtement qu’un rayon de soleil se faufile à travers les sapins et s’en va aussi furtivement. Autant dire qu’il faut être sacrément patient pour faire une série réussie dans un froid qui avoisine les -22°C, jour où je me suis, bien évidemment, décidée à partir en balade raquettes pendant trois heures.

Mais j’aime bien cette phrase de Bouddha qui dit « Nous partageons l’air avec les forêts et l’eau avec les mers. Nous ne faisons qu’un seul corps avec elles. » Et dans ces moment-là tous nos sens sont en appel.
Difficile de contredire le sage.

Ce weekend était donc un weekend un peu spécial avec la joie de célébrer mon anniversaire, en petit comité mais entre amis. Et tous les plaisirs d’un séjour au ski y sont passés : vin chaud au bas des pistes, glisse dans une poudreuse tombée la nuit, raclette du pays, shopping fermier, et spa en haut des cimes pour finir sur une note bien-être qu’il eut été difficile de se refuser après avoir littéralement gelé par intermittence entre passages ensoleillés et longues étendues à l’ombre.

Je dois dire qu’une semaine après une rentrée boulot sur les chapeaux de roue, ce break s’est avéré être un vrai bain de bonheur, une pure parenthèse enchantée où le seul mot d’ordre était de se faire plaisir. Autant re-boostée par la lumière que par l’air vivifiant, je vous confirme que le mois de janvier est toujours un mois merveilleux pour ma part.

Un mois qui permet sans aucun doute de faire le point sur l’année passée et sur les accomplissements à venir, ceux auxquels on se tient comme à un fil rouge et qui battent la cadence avec nous à chaque pas. Avoir un objectif, quel qu’il soit, personnel, spirituel, physique ou tout à la fois, vous oblige à vous tenir bien droit et c’est essentiel.

 

chalets-valloire-neige

route-valloire

chalet-rouge-valloire

vue-station-valloire

skis-glam

promenade-raquettes

ruisseau-enneige

chien-berger-face

refuge-neige

Audrey
written by: Audrey
Leave a Comment

Get more stuff

Subscribe to our mailing list and get interesting stuff and updates to your email inbox.

Thank you for subscribing.

Something went wrong.

Inscris-toi à la Happy Dose mensuelle et reçois ce guide !

Merci et à bientôt !

Ooooops, erreur !