Le Beau

Un court séjour à Prague en hiver

voiture-prague-pont-charles copy

Si vous me suivez sur Instagram, vous avez probablement vu passer quelques photos aux couleurs hivernales de la ville aux 100 clochers. Il y a quelques temps, je me suis octroyée quelques jours de pause à Prague. Un break de saison. Un break photographique, seule, juste pour explorer la capitale tchèque en long et en large à la recherche des meilleurs angles et des plus jolies lumières. 
Etant une vraie fille du Sud qui vibre aisément face aux couleurs des capitales ensoleillées, je suis tout aussi émerveillée par les villes du Nord en l’hiver. L’ambivalence de ma personnalité fait que j’adore aussi cette saison. L’hiver est la saison idéale pour visiter ces villes enchanteresses et c’est encore mieux si elles sont cernées de brume ou envahies de neige.

cygnes au bord du fleuve de Prague

 

ponts-prague 

Voyager jusqu’à Prague

J’ai organisé mon départ sur un coup de tête.
Ayant reçu du nouveau matériel photo, j’ai eu envie de m’accorder quelques jours dans un endroit particulièrement photogénique pour tester tout cela. Je voulais également que la destination choisie soit nouvelle pour moi, plutôt économique, belle en terme d’architecture et pas trop éloignée de Paris. Par ailleurs, j’avais tellement d’autres préoccupations à ce moment-là que pour la première fois je suis passée par une société pour un voyage clé en main (vol + hôtel), en l’occurrence Vente Privée.

le fleuve vltava de prague

 

 

 

 

Prague est à 1H45 de vol de Paris. Une fois le pied posé sur le sol tchèque, en moins d’une demi-heure vous êtes dans le centre de la capitale. 
Autant dire que l’embarquement jusqu’à Charles de Gaulle est bien plus contraignant !
Pour rejoindre le centre ville, il y a divers transports en commun mais je vous conseille vivement de réserver à l’avance une voiture partagée qui vous amène jusqu’à la porte de votre hôtel. Le prix est dérisoire et il n’y a rien à redire sur ce service.
N’oubliez pas que vous arrivez dans un pays qui ne parle pas du tout votre langue et qui n’utilise pas votre monnaie. Faciliter le premier contact dans un pays étranger est toujours de très bonne augure pour la suite.

immeuble-prague
compo-biscuits-prague

Que voir sur place ?

Une fois les affaires posées à l’hôtel, je n’aime pas du tout que mes séjours soient rigidement organisés quand je m’apprête à découvrir de nouvelles contrées. En général, je pars avec Google Map, mon appareil photo et je suis le flot des gens dans la ville.
C’est littéralement la curiosité et l’intuition qui me guident. Parfois un détail me fait aller à droite, un bruit me fait continuer tout droit et je me retrouve facilement à parcourir une quinzaine de kilomètres chaque jour.
Prague est un ville attachante, historiquement et culturellement riche pour ceux qui apprécient ces côtés-là. Ils sont quasiment intarissables. C’est une vraie ville typique de l’Est qui nous rappelle son histoire au gré des différents courants architecturaux que l’on remarque, parfois avec ironie.
Il y a des nuances de couleurs infinies sur les façades du centre historique. Et des ponts partout qui nous permettent d’enjamber facilement son fleuve aussi long qu’imprononçable, le Vltava.

pont-prague-statue

rue-couleurs-prague

 chevaux-tramway-prague

 La rive gauche

panorama-prague

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

pont-charles-prague

Il est très facile de se déplacer à Prague. Personnellement j’ai privilégié la marche à pied pendant 5 jours mais le réseau de transports en commun est facilement utilisable. La rive gauche et son quartier Malà Strana est l’endroit le plus charmant de la ville, en tout cas celui que j’ai préféré et où je suis retournée plusieurs fois. Véritable village, il est possible de s’y balader une bonne journée et d’apprécier toute la quiétude qui s’en dégage. Beaucoup d’ambassades sont nichées ici dans de belles demeures d’époque, ce quartier étant le 2e construit après la Vieille Ville de Prague.

balade-prague

 
A voir :
Mur John Lennon
Château de Prague
Tour Petrin
Vysehrad
Le musée Kafka
Le quartier de Mala Strana
L’église St Nicolas (pour moi la plus majestueuse des 99 autres qui composent la capitale)
La fondation Kampa d’art contemporain
Et le Mandarin oriental parce-qu’il ne faut rien se refuser ! (je m’arrête un moment dans chaque Mandarin Oriental des villes que je visite)

devantures-prague

La rive droite de la ville

pont-charles-prague-ciel

La rive droite de la ville abrite le quartier de la Vieille Ville qui fut le tout premier construit. Il y a un amoncellement de petites rues aux façades typiques et colorées et à chaque coin de rue une merveille historique qui est souvent une église ou une cathédrale. Le clementinum (qui est malheureusement fermé jusqu’en 2020 pour cause de rénovation), l’horloge astronomique de l’hôtel de Ville, la place de la République ou le couvent St Agnès ne sont que quelques exemples des édifices sur lesquels vous pouvez littéralement tomber nez à nez. je ne vous parle même pas du fameux Pont Charles, emblème de la ville comme l’est notre chère Tour Eiffel à Paris. Été comme hiver, ne cherchez pas, il est impossible de prendre une photo de ce point sans un touriste dessus. Si vous êtes comme quoi, têtu, rabattez-vous sur une affiche de la ville 😉

rue-colorees-prague
Prague est aussi une ville qui a souffert. Le quartier Josefov en est la preuve vivante. Depuis toujours, le quartier juif de Prague a vu et subi l’Histoire de plein fouet jusqu’à nos jours. 
Si vous souhaitez exploiter ce pan de la ville, il y a de nombreux monuments, synagogues et musées à visiter. Pour ma part j’ai consacré une journée entière à la visite du camp de concentration et ghetto de Terezin. Je suis passionnée d’Histoire et j’ai profité de cette occasion pour aller « au fond des choses ». 
Quoiqu’il en soit si c’est cette partie de la ville que vous souhaitez exploiter, pas besoin forcément de vous enfoncer dans la campagne tchèque comme je l’ai fait. La visite du quartier juif inclut un tour complet de 6 sites qui ont marqué cette période…
Après cela, je vous conseille un arrêt bien mérité dans un des nombreux coffeeshop de la ville pour y déguster un gâteau du coin si le coeur vous en dit.

compo-prague-fleurs

Les 10 choses à faire à Prague en hiver

Je ne regrette absolument pas d’avoir choisi l’hiver pour partir à la découverte de cette ville. Cela confirme mon intérêt pour ces villes qui ont un caractère encore plus fort une fois leurs vêtements d’hiver revêtis. Si vous aussi, vous vous décidez à partir à Prague en hiver voici une petite liste de 10 choses à faire impérativement pendant cette saison : 

  • Visiter Prague en calèche emmitouflée dans une bonne couverture relève du vrai film romantique mais ça provoque toujours son petit effet.
  • Explorer la ville un vin chaud épicé à la main.
  • Prendre ses jambes à son cou et monter les x marches du Parc de Letna pour voir la suite des ponts bien alignés sur le fleuve embrumé.
  • Monter jusqu’au château de Prague qui date de 880 et prendre un verre ou déjeuner sur la terrasse d’un des restaurants en contemplant le panorama.
  • Traverser le Pont Charles au crépuscule quand la ville n’est pas encore réveillée et que la brume du fleuve s’élève dans les airs (peut-être que vous aurez un peu de chance…).
  • Goûter le Trdelnik cuit sur des braises et rempli de glace à la vanille. C’est LA pâtisserie qui est vendue à tous les coins de rue !
  • Laisser une trace de soi sur le mur John Lennon.
  • Se laisser porter en traversant la ville à bord d’un des tramways old school du réseau tchèque.
  • Partir en quête des plus jolies marionnettes en bois pour Noël. 
  • Et bien évidemment aller écouter un des nombreux concerts de musique classiques qui se jouent tous les jours dans les nombreuses églises de Prague, et si possible du Vivaldi.

vitrines-prague

L’objectif du séjour ayant été de faire un break hivernal pour faire de la photo, encore et encore, je ne suis absolument pas déçue de la destination choisie. Prague regorge de petites et grandes merveilles qui nous forcent à bien ouvrir les yeux que l’on soit encombré de matériel ou juste prêt à s’émerveiller, gants et chapka de sortie.
Si vous prévoyez de partir, je ne peux que vous conseiller le site du Routard qui m’avait pas mal éclairé sur la ville avant de faire mon choix et dont les différents services que j’ai utilisés se sont avérés très biens. 
Pour le reste, si j’ai réussi à vous transmettre un peu de la beauté de cette ville, alors je n’en suis que plus ravie !

prague-pont-charles

graphiti-prague

prague-coucher-soleil

Audrey
written by: Audrey
Leave a Comment

Get more stuff

Subscribe to our mailing list and get interesting stuff and updates to your email inbox.

Thank you for subscribing.

Something went wrong.

Inscris-toi à la Happy Dose mensuelle et reçois ce guide !

Merci et à bientôt !

Ooooops, erreur !